BlueBook
La sélection des professionnels de confiance

Les entrepreneurs de pompes funèbres à votre service

Différents services pour rendre hommage à vos proches

montage floral funéraire rose et rouge
Vous venez de perdre un proche et vous désirez lui rendre un dernier hommage ? Retrouvez les adresses de pompes funèbres et funérariums dans la province de votre choix.

BRUXELLES

BRABANT WALLON

NAMUR

LIÈGE

HAINAUT

LUXEMBOURG

En quoi consiste le métier d'agent de pompes funèbres ?

Vos proches vous remercient régulièrement d'être attentivement à l'écoute de leurs histoires ou problèmes ? Vous faites preuve d'une grande empathie et savez vous montrer rigoureux, solennel et polyvalent ? Ces qualités sont presque indispensables pour devenir agent de pompes funèbres. Alors, si vous correspondez à ce profil et n'êtes pas opposé à travailler au contact de dépouilles, ce métier quelque peu méconnu pourrait fortement vous intéresser.

Cette profession consiste à accompagner les proches des défunts de la mise en bière jusqu'à l'inhumation ou l'incinération, à participer à l'organisation des funérailles et à prendre en charge la préparation du corps pour les obsèques. L'employé d'une entreprise de pompes funèbres travaille en équipe et exerce souvent également la fonction de chauffeur, laquelle consiste à déplacer le cercueil en différents endroits. Il doit se tenir à la disposition de la famille et des amis de la personne décédée lors des différentes étapes du processus afin de les soutenir dans leur deuil, ce qui demande un minimum de compassion.

Pour apprendre ce métier, il existe une formation en alternance pouvant être suivie dans les instituts compétents, à savoir l'IFAPME en Wallonie et l'EFP en Région bruxelloise. Avant d'intégrer ce cursus pour une durée d'un an, le candidat doit effectuer un stage d'observation à la suite duquel il recevra une recommandation positive ou négative concernant son inscription à ce programme. Notez que ce diplôme donne ensuite accès à une autre formation, celle d'entrepreneur de pompes funèbres, qui dure elle aussi une année.

Information publiée le 4 mai 2021 sur la page Bluebook / Pompes funèbres.

Les différentes démarches à effectuer lors d’un décès

Perdre un proche est toujours une épreuve douloureuse, une période pendant laquelle il est difficile de mettre de l'ordre dans ses idées, car on fait face à la tristesse, au manque et parfois à l'incertitude sur l'avenir. Pourtant, les premiers jours sont aussi ceux où il y a le plus de démarches à effectuer. Afin de ne rien oublier, n'hésitez pas à vous reposer sur les services d'entrepreneurs en pompes funèbres. Ils pourront au moins en partie vous soulager d'une série d'obligations.

Ce qui incombe aux proches du défunt

Lorsque l'un de vos proches décède, il vous revient avant toute chose de contacter le médecin de famille afin de remplir la déclaration de décès. Une entreprise de pompes funèbres devra ensuite être contactée, afin de vous aider dans les premières démarches à accomplir ainsi qu'organiser les obsèques de votre parent ou ami. Le marbrier prendra, quant à lui, en charge la personnalisation de la pierre tombale, selon les desiderata de la famille, ainsi que la réalisation de la stèle funéraire ou du caveau familial.

Enfin, dans les jours qui suivent les obsèques, il est essentiel de contacter un notaire pour connaître les droits de succession ainsi que les banques du défunt pour procéder au blocage des comptes. La mutuelle du défunt, le CPAS ou caisses d'allocations de chômage s'il y a lieu et l'administration des Pensions (via l'administration communale) seront également mis au courant du décès, tandis que tout ce qui concerne le logement devra être réglé (propriétaire, fournisseurs d'eau, d'électricité, d'internet...).

Quel est le rôle des entrepreneurs de pompes funèbres ?

Les entreprises de pompes funèbres sont habilitées à organiser les obsèques d'une personne décédée. Ces professionnels compétents peuvent vous aider à organiser les funérailles et seront à votre écoute pour tout ce qui concerne l'enterrement et les obsèques.

La famille devra ensuite organiser l’enterrement et les obsèques en faisant appel à un entrepreneur de pompes funèbres. Il s’occupera pour vous de toutes les formalités (obtention des différents actes de décès, contact avec la paroisse et les services communaux, demande d’incinération, etc.). Il choisira avec vous le jour des funérailles et réglera les derniers détails d'organisation, comme demander l'autorisation du fonctionnaire du service de l'État civil de la commune pour enterrer un défunt.

Ensuite, l'entrepreneur s'occupera de la toilette et de la préparation du défunt. En fonction de vos désirs et du budget que vous possédez, il pourra aussi vous offrir son aide en ce qui concerne le choix du cercueil, du funérarium, des fournitures et des petits mots de remerciement. C'est aussi lui qui se charge du transport de la dépouille mortelle jusqu'au cimetière. Ces professionnels des pompes funèbres peuvent aussi réaliser l'organisation d'une réception à la suite des funérailles. 

La prévoyance obsèques

Il est possible de souscrire un contrat auprès d'une compagnie d'assurance, appelé "prévoyance obsèques". Ce dernier permet d'épargner de l'argent afin de prendre en charge une partie des frais liés à ses propres funérailles. Ces fonds seront libérés au moment du décès, soulageant les proches de cette lourde charge financière. Le souscripteur pourra également y préciser ses dernières volontés, afin de bénéficier de funérailles dans le respect de ses convictions. Lors de la rédaction de ce contrat, il pourra notamment prévenir s'il a déjà fait appel à un entrepreneur en pompes funèbres précis ou s'il a une préférence pour l'une ou l'autre société. Cela décharge les proches d'une lourde tâche et de potentiels litiges.

La concession funéraire

Votre entreprise de pompes funèbres vous a peut-être déjà averti : la sépulture des défunts n'est malheureusement pas intemporelle. En effet, sauf avis contraire, cette dernière risque d'être retirée à partir de sa dixième année, afin de laisser la place à d'autres sépultures.

Si vous ne voulez pas voir sa tombe disparaître, vous devrez vous rendre à l'administration communale dont le cimetière dépend pour vous acquitter du paiement de sa concession, d'un montant qui varie en fonction de plusieurs facteurs, dont la durée de l'octroi et le type de sépulture (inhumation en caveau, en pleine terre, en urnes...). Sachez toutefois que vous ne pourrez pas dépasser une durée maximale de 50 ans.