BlueBook
La sélection des professionnels de confiance

Aménagement de cloisons et faux plafonds

Trouvez un spécialiste dans votre région

Trouvez un spécialiste dans votre région
Découvrez notre sélection d'entreprises spécialisées en cloisons et faux plafonds (plafonds suspendus ou tendus, cloisons amovibles, vitrées...)

BRUXELLES

BRABANT WALLON

HAINAUT

NAMUR

LIÈGE

LUXEMBOURG

Quels types de cloisons et de faux plafonds pour votre maison ?

Vous souhaitez cloisonner un espace pour mieux délimiter les pièces de votre habitation ou vous avez besoin d'une solution temporaire pendant la construction de votre bureau ? Les parois fines sont la solution pour éviter les longs chantiers. Elles sont aussi idéales pour créer de nouvelles chambres.

Vous aimeriez plutôt créer un faux plafond ? Ils constituent en effet un excellent moyen de cacher isolation, câbles, et autres équipements techniques.

Quels que soient vos souhaits et votre budget, sachez que de nombreuses solutions existent en matière de faux plafonds et de cloisons amovibles en Belgique : les professionnels sélectionnés et répertoriés par provinces sur ce portail se feront un plaisir de vous exposer les plus pertinentes pour vous et de prendre en charge la réalisation des travaux. Vous profiterez de réalisations à la fois esthétiques et isolantes, en fonction du matériau choisi.

Cloisons

Les parois proposées par les professionnels existent en divers matériaux. Les plus courantes sont les plaques en plâtre (souvent dites "placo") : elles peuvent s'adapter à toutes les utilisations et sont faciles à découper et à poser. Elles se déclinent en plusieurs types selon la forme de leurs bords. Néanmoins, elles nécessitent un complément d'isolation car leurs performances sont plutôt faibles. On retrouve aussi souvent le béton cellulaire, résistant au froid, aux bruits et même au feu. Le cloisons en panneaux alvéolaires apportent également une isolation thermique et phonique accrue.

Vous pouvez toutefois aussi opter pour les panneaux en bois ou en aluminium, qui sont recyclables. Le verre est aussi prisé : particulièrement esthétique et pratique pour délimiter des espaces tout en laissant passer la lumière, il existe en différentes finitions : dépoli, teinté, opaque, etc. Modulable, il s'adapte parfaitement aux cabinets médicaux ou aux bureaux.

Vous souhaitez isoler une pièce ou créer de nouvelles surfaces ? Choisissez les cloisons amovibles. Faciles à poser, elles ne nécessitent pas de perçage. Pleines, vitrées ou coulissantes, elles permettent d'optimiser au maximum l'espace existant, en séparant quelque peu les pièces pour créer, par exemple, une suite parentale, une cuisine cloisonnée, etc. Vos nouvelles pièces sont isolées contre le bruit et les cloisons garantissent votre intimité. Et pour les renforcer, n'hésitez pas à y ajouter des stores.

Pour un gain de place maximal, il est également possible de faire poser des cloisons en accordéon ou coulissantes.

Faux plafonds

Un faux plafond permet de dissimuler le vrai lorsqu'il est abîmé. Cette solution économique camoufle également aisément les câbles et canalisations installées suite à des travaux de rénovation. Généralement composé de plâtre, le faux plafond est parfaitement isolant. Il permet en outre de réduire la hauteur de la pièce.

On distingue 4 matériaux principaux :

  • le bois : autrefois, l'utilisation du lambris était fréquente et est souvent associée au style rustique. Toutefois, la variété d'essences et de couleurs disponibles peut tout aussi bien vous permettre de créer, grâce à ce matériau, une ambiance à la fois chaleureuse et contemporaine. La taille des lattes est également déterminante.
  • le PVC : cette matière libère l'espace entre le plafond et le faux plafond (plénum), permettant une isolation plus efficace. Disponible dans plusieurs coloris, le PVC permet de personnaliser votre faux plafond comme bon vous semble. Il est également très résistant à l'humidité.
  • le métal: ce matériau est à la fois étanche et durable. Il a de très grandes qualités d'isolation acoustique et thermique. Le métal donne un aspect design à votre pièce et permet l'installation d'un éclairage intégré.
  • les plaques de plâtre : la pose de ce type de faux plafond ne nécessite pas les talents d'un expert en bricolage. Le plâtre ne coûte pas cher, est léger et disponible dans de nombreuses sortes.

Le faux plafond peut être de deux sortes :

  • suspendu, c'est-à-dire composé d'une structure métallique qui contient des suspentes et des fourrures (ou des rails). C'est sur cette structure légère que sera accroché le plafond. Il pourra dès lors être constitué de lames de bois ou de PVC, de plaques de plâtre ou de briques en terre cuite. Cette méthode est une excellente solution en cas de rénovation et dissimule parfaitement les câbles électriques.
  • tendu : dans ce cas, le plafond n'est pas constitué d'un matériau dur mais d'une toile en plastique (appelée velum), qui sera tendue entre les murs. Cette option est très esthétique et particulièrement moderne. Cependant, le faux-plafond tendu est très délicat à poser, car il prend place directement sur l'ancien plafond. Étant donné le haut risque de déchirement, veillez à confier le travail d'installation à un professionnel compétent.