BlueBook
La sélection des professionnels de confiance

Manèges et centres d'équitation de qualité près de chez vous

Trouvez le centre équestre le plus proche de chez vous

Trouvez le centre équestre le plus proche de chez vous
Sélectionnez votre province :

BRUXELLES

BRABANT WALLON

HAINAUT

NAMUR

LIÈGE

LUXEMBOURG

Quelques conseils pour bien pratiquer l'équitation

Très appréciée à tout âge, l'équitation est une discipline ouverte à tous qui peut être pratiquée dès l'âge de 4 ans. Faisant la part belle à la nature et au grand air, elle permet de développer une relation privilégiée avec son cheval car de celle-ci dépendra votre évolution et votre progression. En tant que sport, vous serez amené en outre à développer votre musculature, à adopter une bonne posture et à apprendre à gérer vos émotions, ce qui en fait une discipline assez complète.

Les disciplines équestres

L'équitation se décline en 6 grandes discplines, les plus connues du grand public :

  • le saut d’obstacles
  • le dressage
  • l'attelage
  • la course d’endurance
  • le concours complet
  • la voltige

Or il en existe bien d'autres, qui rencontrent leur public et font chaque année de plus en plus d'adeptes. On peut notamment parler du hunter, du polo ou encore du gymkhana pour ne citer qu'eux. En effet, l'équitation est un sport aux multiples facettes. Le seul point commun de toutes ces disciplines est la présence du cheval, partenaire indispensable de l'homme pour ces pratiques.

Toute séance d’équitation commence par un échauffement, au même titre que n'importe quelle discipline sportive. Cette étape est indispensable pour le cavalier mais également pour sa monture. S’adapter aux mouvements de sa monture nécessite un réajustement postural constant que le cavalier apprend à maîtriser en ajustant sa position à tout moment. Ce faisant, durant les cours d’équitation, tous les muscles du corps sont sollicités, de façon plus ou moins intensive, selon les mouvements du cheval.

L'équitation en tant que sport

Alliant nature, relation avec le cheval et sport, les cours d'équitation vous feront voyager et vous permettront de vivre une aventure personnelle d'une grande richesse.

Comme indiqué ci-dessus, les muscles stimulés durant la pratique de l’équitation sont nombreux. Au niveau des jambes, vous travaillerez les muscles adducteurs (face interne des cuisses) ainsi que les ischio-jambiers (arrière et cuisses) lors de la position à califourchon. Les abdominaux, les épaules et l’ensemble du dos font également l’objet d’un travail musculaire.

Il est conseillé de bien respirer durant l’effort. Les débutants ont généralement tendance à se crisper et à bloquer leur respiration. Ce réflexe est néfaste pour l'organisme, qui se retrouve privé d'oxygène. Concentré sur le besoin de conserver son équilibre, le débutant va fréquemment retenir sa respiration alors même qu'une oxygénation fluide et efficace est indispensable.

Les centres équestres conseillent de bien effectuer des étirements musculaires après chaque séance. Afin d’éviter les crampes, boire de l’eau régulièrement est fortement conseillé aux cavaliers.

Pratiquer un sport complémentaire à l’équitation peut s’avérer bénéfique : la natation muscle le dos et le vélo se concentre davantage sur les cuisses et les abdominaux. Il fait également travailler les lombaires, les fessiers et les mollets.

Comment prendre soin de son cheval  ?

L'équitation est un moment de partage avec votre monture. Si elle vous apporte beaucoup, vous avez aussi beaucoup à lui apporter. Pour que cette relation s'épanouisse pleinement et que vous puissiez monter dans le respect de l'animal, prenez le temps de soigner votre cheval comme il se doit !

Ainsi, si vous êtes amenés à prendre soin vous-même de votre monture, il vous faudra tout d'abord un équipement adapté. Pour lui démêler la queue et la crinière par exemple, armez-vpus d'un peigne à crins. En revanche, pour lisser les poils de votre cheval, une brosse plus souple est nécessaire pour rendre son pelage brillant. Une brosse à poils durs est utile pour enlever la saleté tenace de la surface du pelage. Vous êtes perdu face à la multitude de brosses à votre disposition ? N'hésitez pas à demander conseil à des professionnels de l'équitation ou présents en magasin spécialisé, qui sauront répondre à toutes vos interrogations.

Afin de nettoyer les sabots de votre cheval, utilisezun cure-pied pour retirer les herbes, la boue et les cailloux qui seraient susceptibles de le gêner. Ce sera en outre l'occasion de vérifier qu'aucun corps étranger n'est coincé sous son pied. Enfin, une tondeuse électrique est parfois nécessaire pour tailler les poils de votre cheval. Il s'agira d'un moment privilégié que vous partagerez avec votre cheval en dehors des séances d'entraînement ; si vous pouvez être rebuté dans un premier temps, vous y trouverez rapidement beaucoup de plaisir.