BlueBook
La sélection des professionnels de confiance

Les cliniques en région liégeoise

CHR CITADELLE - Liège

CHR CITADELLE - Liège
Le Centre Hospitalier Régional de la Citadelle est un des plus grands hôpitaux francophones, où toutes les pathologies sont traitées. 

Le CHR de la Citadelle est également l'un des principaux employeurs de la région de Liège

Le patient est toujours placé au centre des préoccupations du CHR qui défend l'idée d'accueil, de solidarité et de respect mutuel.

Tel. général : 04 / 225 61 11

HOPITAL DE JOUR UNIVERSITAIRE LA CLÉ

Accueil hôpital de jour
Cet hôpital de jour universitaire à Liège est une structure psychiatrique accueillant les adultes présentant des troubles divers (dépression, anxiété, etc.) nécessitant une prise en charge complète.
Blvd de la Constitution 153 à Liège
Tel : 04 / 342 65 96

CLINIQUE CHARLEMAGNE – Liège

Clinique Charlemagne Logo
Ce centre médical est spécialisé en ophtalmologie et en médecine esthétique du regard et du visage. Toutes les maladies de l’œil et des paupières sont prises en charge.

CHC - réseau d'hôpitaux à Liège

Logo CHC
Ce groupement hospitalier est composé de 6 cliniques, de polycliniques ainsi que de plusieurs maisons de repos en province de Liège. Valorisant la complémentarité, ces strucures à taille humaine vous proposent des services médicaux complets.

CLINIQUE ANDRÉ RENARD – Herstal

médecins et résultats
Cet établissement lié au réseau Solidaris propose une prise en charge globale de ses patients. Grâce à ses centres spécialisés pour le diabète, la médecine du sommeil ou l’obésité, il assure des soins de qualité.

Vous gérez un hôpital à Liège ?

En tant que professionnel du secteur, si vous êtes actif dans la région de Liège et que vous avez l'expérience du métier, vous pouvez rejoindre notre réseau. Nous vous proposons des solutions variées et personnalisées pour accroître votre notoriété et développer votre patientèle.

Le saviez-vous ?

Lors de votre admission à l'hôpital, un acompte peut vous être réclamé. Son montant variera en fonction de votre statut et de la chambre que vous aurez choisie.

Ainsi, on distingue différentes catégories de montants. Les bénéficiaires de l'intervention majorée (BIM), leurs personnes à charge, ainsi que les enfants à charge devront payer un acompte moins élevé que les bénéficiaires ordinaire.

Sachez également que si vous optez pour une chambre individuelle, ces montants seront largement augmentés.

L'acompte sera ensuite déduit de votre facture finale. Demandez un reçu et conservez-le soigneusement, au cas où une erreur de facturation pouvait survenir.

En cas de séjour prolongé, un second acompte peut vous être réclamé après une semaine. Néanmoins, même si vous vous apprêtez à rester longtemps à l'hôpital, il est déconseillé d'emporter le nécessaire en liquide lors de votre arrivée et de conserver de grosses sommes d'argent dans votre chambre.

Si vous disposez de certaines assurances privées, il se peut que cette formalité soit entièrement prise en charge par celles-ci. Prenez donc soin de vous renseigner au préalable.

Informations supplémentaires

Services proposés

Ces hôpitaux et cliniques prennent en chargent de nombreuses pathologies et assurent des soins de qualité aux patients. Que vous deviez consulter un spécialiste ou vous rendre aux urgences, ces établissements feront tout pour répondre à vos besoins. Notez que certaines cliniques sont spécialisées dans un domaine en particulier comme le psychiatrie, la pédiatrie ou encore l'ophtalmologie. 

Quelques démarches

Dès votre admission à l’hôpital, il importe de remplir certaines démarches pour être en règles. La première concerne votre déclaration d’admission, qui reprend toutes les informations financières nécessaires. C'est également dans ce document que vous précisez le type de chambre dans lequel vous souhaitez séjourner durant votre hospitalisation : commune ou individuelle. Cette dernière engendre en effet des frais supplémentaires que vous prendrez en charge.

Vous devrez aussi remettre votre certificat d’incapacité de travail au médecin conseil dans le délai imparti par votre mutualité : renseignez-vous, il est parfois très court !

Des mesures de prévention utiles

Afin de limiter tout risque d'infection nosocomiale, il importe de respecter scrupuleusement les règles d'yhgiène dans un hôpital, que vous soyez patient ou visiteur. Ainsi, pensez à vous désinfecter les mains régulièrement : après un passage aux toilettes, avant et après le repas, après avoir éternué, etc. De même, utilisez des mouchoirs en papier. Si vous souhaitez rendre visite à un proche hospitalisé et que vous êtes vous-même malade, mieux vaut attendre que vous soyez guéri.