BlueBook
La sélection des professionnels de confiance

Faites ramoner votre cheminée par un spécialiste à Bruxelles !

ETS ROBERT SIENAERT - Woluwe-St-Pierre

ETS ROBERT SIENAERT - Woluwe-St-Pierre
Ce chauffagiste agréé gaz et mazout se charge de tout dépannage et entretien de vos installations de chauffage (feux ouverts, cassettes, poêles à bois, à pellets, chaudières) ainsi que ramonage de vos cheminées.

Située à Bruxelles, cette entreprise agréée est forte d'une expérience de plus de 30 ans !

Tel : 02 / 772 50 22

RAMONAGE L’ACROBATE - Bruxelles

RAMONAGE L’ACROBATE - Bruxelles
Cette entreprise agréée en ramonage de cheminées est active dans toute la ville de Bruxelles : elle garantit des interventions rapides et efficaces, et assure aussi le placement et l'entretien de poêles. Devis gratuit.

Tel : 02 / 215 70 65

RENÉ MICHAUX - Bruxelles

Logo René Michaux
Cette entreprise de chauffage et de plomberie se charge du nettoyage complet des conduits de votre cheminée dans toutes les communes de la capitale. Profitez de tarifs compétitifs ainsi que d'un travail soigné réalisé par des professionnels.

SANIVDK - Ixelles

Ce ramoneur ixellois intervient en urgence en cas de cheminée encombrée (suie, nid d'oiseau...), ou afin de réaliser l'entretien annuel de vos feux ouverts, chaudières à mazout, cheminées de poêles à bois ou à pellets, etc.

Tel : 0488 / 27 99 86

IRIAL - Anderlecht

Vous souhaitez faire ramoner votre cheminée par un professionnel ? Cette entreprise familiale agréée intervient par l'intérieur ou l'extérieur de votre habitation pour débarasser les conduits de leurs saletés et débris. Vous recevez une attestation pour les assurances à la suite de la prestation.

Vous gérez une entreprise de ramonage de cheminée à Bruxelles ?

En tant que professionnel du secteur, si vous êtes actif dans la région de Bruxelles et que vous avez l'expérience du métier, vous pouvez rejoindre notre réseau. Nous vous proposons des solutions variées et personnalisées pour accroître votre notoriété et développer votre clientèle.

2 types de ramonage

En Belgique, un tiers des incendies d’habitation serait provoqué par des feux de cheminée, sans compter les cas d’intoxication au monoxyde de carbone dus à des cheminées non entretenues. Voilà à quoi sert le ramonage : à éviter que vous ne gonfliez les statistiques.

Il existe deux techniques, chacune présentant des avantages et des inconvénients.

  • Le ramonage mécanique se fait avec une brosse hérisson. Il s’agit de l’introduire dans le conduit de cheminée et de frotter les parois de haut en bas sur toute la hauteur pour en décoller les dépôts de combustion et la suie accumulée. Cette technique traditionnelle se fait manuellement, soit depuis le toit, soit depuis l’ouverture de l’âtre. Si elle est assez “simple”, elle est très salissante : la suie s’insinue partout !
  • Le ramonage chimique consiste à faire brûler des bûches dites “ramoneuses” contenant des produits chimiques ou de la poudre constituée de combustibles solides et vendue en petits sachets. Ces deux matériaux nettoient le conduit d’aération durant leur combustion. En revanche, l’intérêt de cette méthode est limité dans la mesure où elle use plus rapidement les éléments de la cheminée et ne remplace pas la méthode traditionnelle.

Notez également que, s’il est techniquement possible de faire le nécessaire soi-même, le recours à un professionnel qualifié est indispensable pour vous couvrir en cas de sinistre. Un ramoneur agréé vous remettra après son intervention une attestation que vous devrez présenter à votre assurance pour obtenir une indemnité.

Information publiée sur Bluebook / Ramonage de cheminées / Bruxelles.

Informations complémentaires

Pourquoi faire ramoner sa cheminée ?

En plus d'être légalement obligatoire une fois par an (une fois tous les trois ans pour le gaz), le ramonage de cheminée est essentiel afin d'assurer le bon fonctionnement de l'installation, ainsi que pour des raisons de sécurité. Les conduits de votre cheminée ont en effet tendance à s'encrasser au fur et à mesure de son utilisation, y laissant des dépôts de suie ou de résine. Si ceux-ci ne sont pas éliminés, ils risquent d'obstruer complètement les conduits, rendant la cheminée inutilisable et augmentant les risques d'incendie.